A LA UNE
Vous êtes ici : Accueil / URBANISME / Autorisations d’urbanisme: la solution pour réduire les délais d’obtention, selon Khalid Safir

Autorisations d’urbanisme: la solution pour réduire les délais d’obtention, selon Khalid Safir

A Casablanca, les procédures administratives relatives aux autorisations d’urbanisme sont digitalisées de bout en bout. Les dossiers sont envoyés à travers des plateformes connectées et les signatures sont également accordées en version électronique.

Cependant, les promoteurs immobiliers continuent à se plaindre des retards d’obtention de ces autorisation.

Un constat que le wali, directeur général des collectivités locales, Khalid Safir, n’a pas hésité à confirmer lors de son intervention à la première édition de l’université d’été de la CGEM.

Le wali invoque d’abord le “Doing Business”. Selon lui, les améliorations opérées sur la composante relative aux autorisations d’urbanisme a permis au Maroc de “gagner une cinquantaine de places en 18 mois”.

Quant au blocage et aux retards d’octroi des autorisations, “il y a des changements à faire”, avoue-t-il.

M. Safir cite deux problèmes persistants:

-le nombre d’intervenants dans la procédure,

-le fait que le droit de signer n’est octroyé qu’au président de la commune ou à l’un de ses vice-présidents.

Le wali a proposé quelques mesures pour remédier au problème. “Il faut avoir le courage de supprimer certains intervenants (…) Il faut démystifier la signature et la transformer en acte normal qui peut être effectué par n’importe quel fonctionnaire dans l’administration puisque la digitalisation permet la transparence”.

Khalid Safir a conclu en disant que “la signature d’une autorisation d’urbanisme ne devrait pas être un acte politique. C’est un acte administratif“.

SOURCE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page