A LA UNE
Vous êtes ici : Accueil / ARCHITECTURE / BENGUÉRIR ABRITE UNE EXPOSITION PERMANENTE SUR L’ARCHITECTURE MAROCAINE

BENGUÉRIR ABRITE UNE EXPOSITION PERMANENTE SUR L’ARCHITECTURE MAROCAINE

L’université Mohammed VI polytechnique de Benguérir abrite depuis jeudi dernier, une grande exposition permanente autour de l’architecture marocaine et l’évolution de ses styles à travers un siècle.
Organisée par la School of Architecture, planning and design relevant de l’université polytechnique Mohammed VI de Benguérir, en collaboration avec le cabinet d’architecture O+C, l’exposition mettra en avant le capital architectural et urbain du Maroc et de l’Afrique et offre un cadre de réflexion sur l’aménagement du grand territoire.

À travers des maquettes, des stèles et des supports visuels, l’exposition aborde les défis relatifs à la création de nouvelles centralités urbaines, devenues un défi de développement pour le continent africain, voire un enjeu de survie pour les populations.

Ces défis ont été débattus lors d’une conférence, organisée sous le thème «habiter l’Afrique, le futur des possibles».

Ont pris part à cette conférence-débat d’éminents experts et de grandes signatures de l’architecture mondialement connus, tels Christian Benimana, directeur des programmes de Mass Design Group (Boston, Kigali) au Rwanda, Meriem Chabani, architecte-urbaniste et l’une des fondatrices du collectif New South, Alessandra Gianchetta, architecte et partenaire de l’agence d’architecture et d’urbanisme AWP, Tarik Oualalou, co-fondateur de l’agence d’architecture internationale «Oalalou- Choi», ainsi que Hassan Radoine, architecte-urbaniste et directeur de la School of Architecture, Planning and Design, relevant de l’université polytechnique Mohammed VI de Benguérir.

La conférence a constitué également l’occasion pour débattre des conditions de l’émergence et du succès des villes nouvelles au Maroc et en Afrique.

Elle s’installe en prolongement des problématiques soulevées par l’exposition, telles que les grandes expérimentations architecturales du 20é siècle au Maroc, les regards spéculatifs autour des milieux hostiles (habiter le désert) et les réflexions urbaines et territoriales menées aux quatre coins du continent africain.

Située dans la commune de Benguérir et logée au cœur de la «ville verte», l’université polytechnique Mohammed VI se veut une institution de niveau international centrée sur la recherche et l’innovation. Fondée sur la recherche, elle vise à positionner le Maroc comme une plate-forme internationale d’innovation, pour répondre aux grands défis et enjeux du continent africain.

Source: LesEco

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page