A LA UNE
Vous êtes ici : Accueil / GRAND PROJET / Casablanca: 7 projets phares entreront en service avant la fin de l’année

Casablanca: 7 projets phares entreront en service avant la fin de l’année

Casablanca change d’allure, et on le verra bientôt d’après les délais communiqués par la SDL Casa Aménagement. Plusieurs projets verront le jour cette année, dont certains concernent la facette culturelle et environnementale de la ville et d’autres ayant pour objectif la gestion du trafic routier et les problèmes de stationnement.

Les plus grands projets que Casablanca ait connus depuis des décennies sont dans la dernière ligne droite. Le grand théâtre, la nouvelle tour culturelle de la ville, la promenade côtière, le parc de la ligue arabe, le parking souterrain de la place Rachidi, le parc zoologique de Aïn Sebaâ, la ligne T2 du tramway et le pont à haubans de Sidi Maârouf, sont tous prévus pour fin 2018.

Le Grand théâtre de Casablanca

Tout a commencé en 2008. La fondation des arts vivants (FAV), présidée par Noureddine Ayouch, signe une convention avec la ville de Casablanca pour la réalisation de «la phase études» du projet.

3 ans après, la SDL Casa Aménagement prend le relais comme maître d’ouvrage délégué en avril 2011.

Atelier Elizabeth, Christian de Portzamparc et Rachid Andaloussi ont été choisis comme architectes du projet.

L’association Racines, présidée par Aadel Essaadani, chapeaute les rencontres avec les conseillers en acoustique ou scénographie, des directeurs de théâtre internationaux et des acteurs culturels (théâtre, danse, musique).

Baptisé CasArts, le projet a démarré de façon effective en octobre 2014 et était prévu à l’origine pour 2017, puis pour juin 2018. Casa Aménagement fixe finalement le délai de livraison à septembre 2018.

Moyennant un budget de 1,4 MMDH, l’édifice se situe à la place Mohammed V et comprend une salle de spectacles de 1.800 places et un théâtre de 600 places.

Des salles de répétition et une salle dédiée aux musiques actuelles d’une capacité de 300 personnes ont été également incluses dans le projet.

L’espace du théâtre prévoit un parking souterrain de 173 places sous la place Mohammed V, partie Est, 2 cafés-restaurants et 1 boutique d’art.

Le projet a bénéficié de plusieurs financements:

- Fonds Hassan II pour le Développement Economique et Social: 400 Millions DH.

- Budget Général de l’Etat: 280 Millions DH.

- Commune de Casablanca: 180 Millions DH.

- Conseil Régional de Casablanca: 100 Millions DH.

- Ministère de l’Intérieur (DGCL): 480 Millions DH.

Le réaménagement du parc zoologique de Aïn Sebaâ

Un héritage casablancais de plus de 80 ans, le zoo de Ain Sebaâ, fait l’objet d’un réaménagement.

Ayant débuté en janvier 2016, le projet entame sa dernière ligne droite. Quant à la livraison du chantier, elle est prévue en septembre 2018, selon Casa Aménagement.

L’exercice consiste à mettre en place des cadres adéquats pour la faune qui sera introduite sur le site, proches des environnements naturels d’origine.

Le budget global a été estimé à 250 MDH financé par la Direction générale des collectivités locales, à hauteur de 130 millions DH, la commune de Casablanca à 80 MDH et la région de Casablanca-Settat à 40 MDH.

Sur une superficie de 10 hectares, le projet comprendra un zoo (2,5 hectares), un parc de jeux (2,5 hectares) et un espace boisé de 5 hectares.

L’espace sera réparti en trois aires géographiques représentant l’Afrique, l’Asie et l’Amérique. La faune prévue pour le zoo compte une collection animalière de 45 espèces, une ferme pédagogique, des commerces et des espaces de pique-nique.

Rappelons que le maître d’ouvrage de ce projet est la commune de Casablanca et le maître d’ouvrage délégué Casablanca Aménagement. La maîtrise d’œuvre du volet architecture est assurée par le groupement Rain Forest Diseno (RFD) et ID Prod.

Le réaménagement du parc de la ligue arabe

Bordé par l’avenue Brahim Roudani, la rue d’Alger, le boulevard Rachidi, l’avenue Hassan II, la rue Othmane Ibnou Affane et la rue Ali Ben Abi Taleb, le parc emblématique de la ligue arabe sera réhabilité et verra ses plantations restaurées.

A l’instar du zoo de Ain Sebaâ, le projet a démarré en janvier 2016. Les travaux présentent un état d’avancement de 96%. La livraison du projet est prévue pour septembre 2018 selon Casa Aménagement.

La porte qui donne sur le boulevard Rachidi est ouverte. Plusieurs joggeurs ont pu en faire l’expérience.

Sur une superficie globale de 30 hectares, l’ensemble des espaces du parc sera récupéré. Les deux parties de l’ancien parc séparées par le boulevard Mly Youssef seront réunies afin d’assurer une ouverture complète sur la ville.

En plus des espaces verts, des palmiers et des vérandas, un parcours sportif et un espace de jeux ont été programmés.

Le budget global du projet est estimé à 100 MDH, financé par la DGCL à hauteur de 35 MDH, la commune de Casablanca (45 MDH) et la région de Casa-Settat (20 MDH)

Ayant comme maître d’ouvrage la commune de Casablanca, le projet a fait appel aux compétences paysagistes d’IDPaysages et techniques de SOVIAM.

La promenade maritime de la Mosquée Hassan II

Confié au maître d’œuvre québécois Lemay-Geodata, le projet d’aménagement de la promenade maritime de la Mosquée Hassan II sera finalisé, selon son maître d’ouvrage délégué Casa Aménagement, en octobre 2018.

Moyennant un budget de 200 MDH, financé en totalité par la DGCL, le projet a déjà atteint les 90% de réalisation.

La séquence liant la mosquée à la pointe d’El Hank sera aménagée en baladoir large délimité en bordure par l’océan. Il s’agit d’une superficie de 13 hectares et un sentier d’ 1,5 km.

Une allée piétonne liée aux parvis de la mosquée, un parcours sportif pour les cyclistes et les coureurs, des espaces de jeux pour enfants sont prévus.

On retrouvera également des kiosques, des espaces de repos et des sanitaires publics.

Alors que les travaux ont commencé en janvier 2017, la finalisation du projet est prévue pour fin octobre 2018.

Le parking souterrain place Rachidi

Le parking souterrain de la place Rachidi aidera à la décongestion de tout le périmètre du centre-ville en matière de stationnement. Le projet vient en réponse à la demande de stationnement qu’engendrera l’ouverture du grand théâtre et la réduction considérable des places de stationnement qui sera générée par l’ouverture du nouveau parc de la ligue arabe.

Le projet du parking contient deux «sous-projets»:

Un parking en ouvrage  contenant 724 places de parking réparties sur un seul niveau de sous-sol. 2 entrées/sorties ont été prévues des côtés de la place Rachidi.

La place Rachidi qui sera aménagée en exploitant une superficie de 18.000 m² afin d’accueillir différentes manifestations (concerts…).

Entourée d’abords paysagers, la place contiendra un skate park sur une superficie de 4.000 m2.

Moyennant un budget de 130 MDH, financé en totalité par la DGCL, le projet est sur le point d’être livré. Le parking est finalisé en totalité selon Casa Aménagement, et la place est à 97% de son achèvement.

Casa Aménagement fixe le délai de livraison du projet en octobre 2018.

Le pont à haubans de Sidi Maârouf

Toujours dans le cadre de la décongestion de la ville, et loin cette fois-ci de la SDL Casa Aménagement, le ministère de l’Equipement a annoncé la livraison du projet pour fin 2018 ou au plus tard début 2019, moyennant jusqu’à présent un investissement de 442 millions de DH.

L’objectif de l’ouvrage est de fluidifier la circulation au niveau du carrefour de Sidi Maârouf, à Casablanca. Un carrefour qui se trouve au croisement de la route nationale 11, des boulevards Sidi Maârouf et des Préfectures.

La finalité de l’aménagement est de résorber la congestion de la circulation sur le carrefour, induite par une estimation de trafic de 17.000 véhicules/heure, tout en garantissant le passage du tramway.

Le pont assurera une liaison fluide entre l’axe de l’Aéroport Mohammed V et les différents centres d’affaires de la zone, dont Technopark, Zénith et Casa Nearshore.

La longueur du tablier du pont atteint les 224 mètres.

La ligne T2 du tramway

Les essais ont commencé fin août. La ligne sera mise en service au cours du mois d’octobre. Elle apporte 15 km supplémentaires au réseau.

Elle reliera Aïn Diab à Sidi Bernoussi. Ses travaux avaient démarré en mai 2015 et sont actuellement en cours d’achèvement. Cette ligne passe par Bd Anoual, 2 mars, El Fida, la Grande ceinture, Ali Yata, Route de Rabat….

 

SOURCE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page