A LA UNE
Vous êtes ici : Accueil / ACTUALITES / COP22 : la présidence marocaine salue l’entrée en vigueur prochaine de l’Accord de Paris

COP22 : la présidence marocaine salue l’entrée en vigueur prochaine de l’Accord de Paris

Le marocain Salaheddine Mezouar, président de la future COP22 vient de “se féliciter” de l’entrée en vigueur prochaine et rapide de l’Accord de Paris sur le climat après le franchissement des seuils de ratifications à l’ONU, à savoir 55% pays et 55% des émissions, grâce notamment à la ratification accélérée de l’Union européenne.

La présidence marocaine de la COP22 se félicite de l’entrée en vigueur à venir de l’Accord de Paris, c’est ce qu’indique un communiqué du 6 octobre publié à Rabat. Selon Salaheddine Mezouar, MAE du Maroc est président de la COP22 : « la COP22 sera indiscutablement la COP de l’action. L’étape franchie aujourd’hui confirme cette conviction et témoigne de la mobilisation et de la confiance de la communauté internationale pour la mise en œuvre de l’accord».

Grâce au dépôt des instruments de ratification aux Nations Unies de l’Union européenne, de 7 de ses États membres (Hongrie, France, Slovaquie, Autriche, Malte, Portugal, Allemagne) et du Népal, le deuxième seuil nécessaire à l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris a été franchi mercredi 5 octobre.

L’accord sur le climat qui veut tenter de limiter la hausse de la température globale à 2°c à l’horizon du siècle en limitant les émissions de GES entrera donc en vigueur le mois prochain. Signé en décembre 2015, il devait avoir été ratifié par 55 pays responsables  d’au moins 55% des émissions de gaz à effet de serre pour entrer en vigueur. Soixante-douze Etats représentant 56,75% des émissions mondiales de gaz à effet de serre l’ont désormais ratifié, selon le site internet de l’Onu, cité par Reuters.

De la COP à la CMA1

L’Accord (…) entrera donc officiellement en vigueur le 4 novembre prochain, à temps pour la 22e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), à Marrakech du 7 au 18 novembre“, indique le communiqué marocain.

De ce fait, la première Conférence des parties agissant comme réunion des parties à l’Accord de Paris (Conference of the Parties serving as the Meeting of the parties to this Agreement- CMA1) se tiendra en marge de la COP22.

Outre-Atlantique, Barack Obama qui s’est exprimé devant la presse à la Maison blanche a qualifié ce fait de “journée historique” dans la lutte contre le réchauffement climatique. “Aujourd’hui, le monde est au rendez-vous et, si nous donnons suite aux engagements que cet accord de Paris représente, l’Histoire pourrait bien le juger comme un tournant pour notre planète”, selon lui.

L’entrée en vigueur de Paris a été la “première priorité” de la présidence de la COP22, explique pour sa part Rabat. “La présidence est donc aujourd’hui fière de cette réussite et salue l’effort collectif de tous ceux qui ont contribué à l’accomplir.  La présidence de la COP22 et la présidence française de la COP21 ont travaillé conjointement pour accélérer la ratification de l’Accord de Paris“, indique encore la présidence marocaine.

Selon elle, la COP22 aura pour priorités le renforcement des capacités, la finance climat et le transfert de technologies vers les pays les plus vulnérables, à savoir les petits États insulaires, les pays les moins avancés et l’Afrique.

Pierre-Olivier Rouaud

http://www.usinenouvelle.com/

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page