A LA UNE
Vous êtes ici : Accueil / FLASH INFOS EN IMAGES / La construction du Grand théâtre de Casablanca commence en janvier 2014

La construction du Grand théâtre de Casablanca commence en janvier 2014

La plupart des appels d’offres sont déjà lancés. Des travaux préalables comme la démolition des constructions trouvées sur le site et le déplacement des réseaux d’assainissement et de télécommunications sont achevés.Les travaux de construction du Grand théâtre de Casablanca vont enfin commencer. De source sûre, le premier coup de pioche sera donné en janvier 2014. Toutes les études sont achevées, la villa et les baraques qui occupaient le site démolies et les arbres replantés ailleurs. La déviation des réseaux de la Lydec et des opérateurs télécoms est aussi achevée. Preuve que Casa Aménagement SA, le maître d’ouvrage délégué, se montre très diligent sur ce projet, la plupart des appels d’offres relatifs au chantier ont été lancés en plusieurs lots à partir du début du mois de septembre 2013. Il en est ainsi des gros œuvres, de la charpente métallique, de l’étanchéité, de la façade vitrée, de la scénographie, des escalators et ascenseurs ainsi que de l’aménagement et des agencements (menuiserie, revêtement, faux plafonds, etc.). A ce jour, on ne connaît pas encore tous les adjudicataires de ces marchés. Casa Aménagement SA n’a pas donné suite à nos différents appels.Reste le marché des équipements de cuisine et des traitements paysagers, dont l’appel d’offres sera lancé au début de l’année 2014, et du lot relatif à l’aménagement de la place Mohammed V.

Le projet coûtera 1,44 milliard de DH

La construction de ce Grand théâtre dont on parle depuis plus d’une décennie devrait nécessiter 1,44 milliard de DH. Dans le montage financier initial qui, à notre connaissance, n’a pas été modifié, la Commune urbaine de Casablanca et le Conseil régional du Grand Casablanca doivent apporter chacun 180 MDH. Le ministère de l’intérieur doit participer à hauteur de 480 MDH. La contribution de l’Etat par le biais du Budget général est arrêtée à 280 MDH et celle du Fonds Hassan II à 400 millions.La projet consiste en une salle de spectacle de 1 800 places, une salle de théâtre de 600 places, une autre de «musiques actuelles» pouvant accueillir 300 personnes, une salle de répétition, des salles de réunions, des commerces, des cafés-restaurants et un parking souterrain sur la place Rachidi qui est hors budget. Les travaux sont planifiés pour durer 36 mois.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page